Histoire

histoire-marlyMarly a été construite sur des implantations romaines. Mais la découverte à Marly d’un crâne, d’outillage, et de pointes de flèches en pierre taillée en 1955 indique une présence humaine bien antérieure, datant du paléolithique, du néolithique et de l’âge du fer.    

Son nom d’origine était Mariliacum (qui signifie étang ou marécage) et datait de 745. Son nom a beaucoup évolué pour devenir au final le nom que l’on connait tous : Marly. Liste de ses évolutions : Miriliacum (745), Marleium (952), Marleia (XIe siècle), Marlei (1089), Marlai (1212), Marlay (1345), Marleit (1350), Mairley (1404), Maerley (1467), Mairly (1491), Maly (XVIIe siècle), Marly (1793).    

La ville a longtemps été une seigneurie, appartenant successivement au compte de Verdun, puis au XIIIèm siècle la commune est donnée en fief au compte de Salve-Blâmont, et finalement Marly a appartenu au compte de Bar.
    

En 1082 Marly est donnée à l’Abbaye de Saint Airy de Verdun, la Villa marleia Propre Meris.   

Par la suite, Marly a été confié à différentes familles patriciennes de Metz :
- les De Marly de 1252 à 1336
- les De Gournay de 1390 à 1524
- les De Baudoche de 1433 à 1536
- les De Heu de 1509 à 1551
- les De Raigecourt de 1592 à 1605

Les dates de règnent de ces familles sur la ville de Marly se chevauchent car la seigneurie se composait de trois bans : le Ban de Marly, le Ban de Voivre, et le Grand Ban.    

Puis Marly a évolué, en 1946 elle n’était qu’un village de 817 habitants de la campagne de Metz. En 1970 sa démographie augmente pour atteindre les 2500 habitants. Et finalement en 1990 le nombre de marliens explose avec 10 000 habitants. Marly connait son plus grands nombre d’habitants en 1997 avec 11098 marliens.    

Au dernier recensement datant du 1er janvier 2014 Marly comptait 9797 habitants, dont la majeur partie est propriétaire de son habitation. Ses nombreuses infrastructures sociales, éducatives, culturelles et sportives en font l'une des villes les plus sollicitées de l'agglomération messine.